Faut-il accumuler les billets de mille francs?

Le Temps | Vos finances | Lundi 17 août 2015 | Emmanuel Garessus

L’argent liquide est plus populaire que jamais. La demande est particulièrement forte pour les grosses coupures. Elle s’est accélérée depuis l’introduction des taux négatifs par la BNS

vos_finances
Grosses coupures. L’augmentation de la demande traduit une méfiance à l’égard du système financier. (Keystone/Gaëtan Bally)

La demande de billets de 1000 francs est de plus en plus vive. La tendance s’est accélérée après l’introduction des taux négatifs en décembre 2014, selon les statistiques de la Banque nationale suisse (BNS), ainsi que le révèle le site Cash.ch. La valeur des billets à l’effigie de l’historien bâlois Jacob Burckhardt atteint 41,62 milliards de francs en mai. La hausse atteint 79% en 10 ans, selon les statistiques officielles. Un triplement en 20 ans. Un quadruplement en 30 ans.

La popularité croissante des billets s’oppose au désir de certains leaders d’interdire le cash et de criminaliser les grosses coupures. Le professeur de Harvard Kenneth Rogoff, lors d’une célèbre conférence à Munich en novembre 2014, a proposé l’interdiction du cash pour lutter contre l’évasion fiscale et la criminalité. Il agrémentait son discours d’une photo d’armes à feu posées sur des billets.

>>Faut-il accumuler les billets de mille francs?

La course contre les cambrioleurs

Un coffre-fort, généralement un colosse massif en acier, est sensé protéger de manière fiable des valeurs et des documents importants contre leur saisie par des personnes non autorisées. Il doit résister aux cambrioleurs opiniâtres, professionnellement équipés, tout comme au feu, à l’eau et à une chute. Des matériaux modernes, une conscience qualitative élevée des fabricants et des procédés de test sophistiqués garantissent que cela est généralement le cas.

Urs Menu inspiziert Tresor

Urs Menzi: «La pratique nous a démontré qu’un cambrioleur essaye de balancer le coffre-fort à gauche et à droite s’il ne comporte qu’un seul point d’ancrage et réussi ainsi à l’enlever.»

>>La course contre les cambrioleurs