Explications concernant la norme européenne EN 1143-1

Test de résistance des coffres-forts à l‘effraction

Wertschutzschrank-Plakette
Exigez un coffre-fort porteur de ce type de certificat!

Coffres-forts – Exigences, classification et méthodes de test de résistance

Lors des tests, les coffres-forts sont attaqués au moyen de divers outils. Dans les exemples ci-dessous, il est calculé un temps maximal imparti à la personne qui effectue l’essai pour obtenir un percement partiel avec un disque à tronçonner. S’il dépasse le temps imparti, cette partie du test est réussie.

Attaque avec un disque à tronçonne: Valeur de base du disque à tronçonner = 25 RU (RU = Resistent Unit=Unité de Résistance)
Degré de résistance Exigence percement partiel A déduire valeur de base Valeur résiduelle Capacité de résistance Correspond au modèle WALDIS
I 30 RU -25 RU 5 RU 1x
II 50 RU -25 RU 25 RU 5x Eco
VARRIT 2
III 80 RU -25 RU 55 RU 11x Business
VARRIT 3
IV 120 RU -25 RU 95 RU 19x First
VARRIT 4
V 180 RU -25 RU 155 RU 31x Premium
En conclusion:

Un cambrioleur a besoin pour le percement partiel (ouverture de 100 x 100 mm) d’un coffre-fort EN V, de 31 fois plus de temps que pour un coffre-fort EN I.

Etablissement et Echelonnement des valeurs d‘assurance 

Votre compagnie d’assurance détermine la valeur d’assurance, ainsi que le montant de votre prime individuelle d’assurance. Les valeurs indiquées ci-après n’ont qu’une valeur indicative.

Valeur d’assurance indicative (en milliers de CHF)

  Secteurs commerciaux et industriels Secteur privé    
Degré de résistance Sans système d‘alarme Avec système d‘alarme Sans système d‘alarme Avec système d‘alarme Classification ASA Correspond au modèle WALDIS
I n.a. n.a. n.a. n.a. Plus de 100 kg
II 20 50 50 100 Plus de 300 kg Eco
VARRIT 2
III 50 100 100 200 Classe II Business
VARRIT 3
IV 100 200 200 400 Classe I First
VARRIT 4
V 200 500 500 1000 n.a. Premium

Dans la classification ASA, seul le poids est déterminant pour la classification. Dans les anciennes classe ou degrés (I & II), la classification se faisait sur la base d’une présentation de plans. Avec la nouvelle norme EN 1143-1, le test- type selon la valeur de résistance (RU) est déterminant. Certaines assurances utilisent toujours le système de classification ASA. C’est toutefois une classification qui n’est en rien indicative du degré de résistance.